71 – L’économie de l’après-croissance

Après quatre mois d’interruption, je reprends la rédaction de ce blog. Pour des raisons techniques, le logiciel a dû être entièrement remis à jour. Dans la mesure du possible l’ancienne présentation a été conservée. Je remercie les lecteurs pour leur patience et leurs encouragements.

Le titre de ce billet: « L’économie de l’après-croissance » est celui d’un nouvel ouvrage collectif édité par l’Institut Momentum dont la parution est prévue en mars prochain (éditions SciencesPo). Mon travail de ces derniers mois fera l’objet d’un chapitre de ce livre. J’y montre le rôle thermodynamique des phases de décroissance en économie.

Comme toute structure qui s’auto-organise, l’économie humaine oscille de part et d’autre d’un point critique. Ces oscillations peuvent parfois prendre une grande ampleur et provoquer la disparition de civilisations. Des phénomènes périodiques comme les saisons ont pu par le passé stabiliser l’amplitude de ces oscillations. C’est le cas des économies agricoles. Ce sera le sujet de mon prochain billet.


2 réflexions au sujet de « 71 – L’économie de l’après-croissance »

  1. Bonjour François, j’attends avec impatience la parution de ce livre. Aussi, étant sur le point d’écrire au sujet du troisième principe mais dépourvu de formation en physique, je serais très reconaissant de pouvoir vous poser certaines questions. Merçi d’avance

  2. Quel plaisir d’apprendre que ce blog va être poursuivi. Je trouve votre livre sur la Thermodynamique de l’évolution fascinant. Il donne une grille de lecture incroyablement pertinente sur un vaste panel de sujets. Aurons-nous la chance de vous voir en conférence dans le Nord de la France en 2015?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *