Remerciements

Je remercie très chaleureusement tous les lecteurs qui m’ont écrit suite à ma dernière annonce. Je suis présentement trop fatigué pour reprendre ce blog, mais je tiens à remercier à nouveau tous les lecteurs qui ont manifesté leur intérêt pour mes écrits.


10 réflexions sur « Remerciements »

  1. Bonjour Mr Roddier,

    C’est à nous de vous remercier Monsieur ! En ce qui me concerne , j’ai abordé la thermodynamique lors de mes études à la fac en essayant désespérément d’ en utiliser les équations et redoutant le sujet à chaque examen. Vos travaux ont eu la faculté bien des années après de me permettre de comprendre l’importance et la profondeur de cette discipline . Mais ceci n’a que peu d’importance face à l’ éclairage incroyable que vous m’avez apporté sur la compréhension du monde qui nous entoure , l’évolution des systèmes complexes qui le composent. Ainsi donc , ma seule façon de vous en remercier est de vous souhaiter le plus prompt des rétablissements et la reconnaissance que vous méritez .

  2. Merci Mr Roddier pour ce blog, pour vos livres et vos conférences.
    Vous nous avez fourni beaucoup de matières à réflexion et une vision globale du fonctionnement de notre univers et des problématiques auxquelles nous faisons face. Prenez soin de vous maintenant. Encore merci.

  3. C’est quand même bien ballot, pour une fois que quelqu’un révolutionne ma façon de voir la politique, il se fait censurer par la fatigue.

    J’étais parti sur un idéal anarchiste/communiste, à me dire que tous le monde pouvait bien vivre égalitairement et en paix sur la terre.
    Mais avec vos travaux, j’ai compris que je ne voulais qu’imposer un ordre parmi d’autre et augmenter la dissipation d’énergie de cette société par l’optimisation obligatoire.

    Maintenant, je me dis qu’il n’y aura jamais d’idéal qu’on pourra atteindre. On tournera autour comme une fonction qui tourne autour d’un point fixe en convergeant.
    Quand on a besoin de survivre, on s’attelle à la coopération pour maintenir nos « privilèges ». Mais quand nous ne sommes pas menacés, des luttes internes concurrentes se créent augmentant de facto la puissance de chaque parti et donc leur dissipation d’énergie.

    C’est la vie, mais le comprendre éclaire bien des choses.

    Merci encore pour tout, et profitez bien.
    la tête dans les étoiles, les pieds sur Terre, une étape de plus dans la compréhension du « Pourquoi ? » universel.

  4. Cher Monsieur Roddier,
    Tous mes voeux pour votre état de santé ! En anticipant une amélioraton, voici une question qui m’interpèle : vous avez expliqué la relation entre dégradation de l’énergie et émergence de structures complexes. Notre société actuelle peut progresser dans le domaine des énergies renouvellables (il sera donc possible de continuer de dégrader). Mais il y a également un effort de sobriété (efficacité énergétique : obtenir le même résultat en dégradant moins d’énergie). Question : est-ce que la piste de l’efficience va conduire à une société moins complexe (qui régresse d’un point de vue thermodynamique) ? en espérant pouvoir connaitre votre opinion et avec mes meilleures salutations

  5. Bonjour Mr RODIER : Quel Mine ! Je tombe sur votre article N° 27 sur la Vie l’homme et la dissipation de l’NRJ au hasard d’une recherche l’oeuvre de Alfred North Witehead…Et je découvre bien sur la suite . Merci pour tous ces Trésors de réflexion. En esperant que vous recouvriez bien vite la santé afin de poursuivre vos billets si passionnants…. Mr Le Calvez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.