120 – Exposé à l’école des mines de Paris

Le lecteur intéressé pourra consulter les diapos de mon exposé en cliquant sur:

Thermodynamique et économie

(cliquer les images pour les faire défiler).

Pour une copie des fichiers en format pdf, cliquer sur:

Copie de mes diapos

Une vidéo de l’ensemble des exposés est disponible sur le site internet de
DynamOSE à l’adresse suivante:

http://dynamose.org/2018/02/09/thermodynamique-mondialisation-souverainete-quelle-europe-pour-quelle-transition-ecologique-et-economique-dans-une-france-et-un-monde-en-crise-systemique/

L’enregistrement de la conférence avec segmentation se trouve ici: http://www.youtube.com/channel/UCh6LnOjbykU8h4VSOsV4_Zw


4 réflexions sur « 120 – Exposé à l’école des mines de Paris »

  1. Bravo pour cette magnifique synthèse. Dommage que vous ne puissiez plus vous déplacer. J’aimerais toujours que vous présentiez cette conférence devant IESF Hauts-de-France. Prévenez moi si vous aviez l’opportunité de venir dans le Nord. C’est toujours un bonheur pour moi de vous écouter ou de vous lire. Bien cordialement.

  2. Bonjour,

    Il y a quelques jours a paru « L’existence de l’Euro cause première des gilets jaunes: tribune de Todd, Sapir, Gomez, Rosa, Hureaux, Werrebrouck … »*, trouvé sur le site « Les crises » d’Olivier Berruyer.

    On y lit ceci: « Évitons de brouiller les esprits avec l’idée d’une coexistence éventuelle entre un franc rétabli et une « monnaie commune », pourvue de tous ses attributs, car c’est une voie sans issue : une telle monnaie ne pourrait se concevoir valablement que comme une simple « unité de compte », analogue à l’ancien ECU. »

    Ces gens, parmi lesquels il semble y avoir des économistes, connaissent-ils vos travaux?

    *: https://www.les-crises.fr/lexistence-de-leuro-cause-premiere-des-gilets-jaunes-tribune-de-todd-sapir-gomez-rosa-hureaux-werrebrouck/

Répondre à BasicRabbit Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.